La lettre de licenciement ne fixe plus les termes du litige

La lettre de licenciement ne fixe plus les termes du litige :
En effet, le salarié dispose, depuis le 18 décembre 2017, de la faculté de demander à son employeur des précisions sur les motifs énoncés dans la lettre de licenciement.
L'employeur disposera alors lui-même de 15 jours pour apporter des précisions, s'il le souhaite.
Il pourra également, en dehors de toute demande du salarié, préciser les motifs du licenciement entrepris dans les 15 jours de la notification de la rupture.
Plusieurs interrogations demeurent : comment sont décomptées les 15 jours ? A partir de quand partira le délai de contestation de la rupture ?
Autant de questions qui nourriront les futurs débats devant les juridictions prud'homales.


Décret N°2017-1702 du 15 décembre 2017